Un blog qui se construit…                         sur l’écoute… et  l’observation

Ici se retrouvent des textes, des images, des sons qui, le plus souvent, accompagnent et jalonnent mes cheminements et mes réflexions, rendent compte de mes expériences et tentent le partage.  Quelque lecteur égaré peut s’y attarder, passer d’un sujet à l’autre, d’une catégorie à l’autre… de la musique au chant des oiseaux, en passant par la Mongolie ou d’autres contrées visitées.

Ces relevés d’expériences, outils de réflexion, généralement en cours d’écriture, imparfaits, donc évolutifs et perfectibles appellent votre indulgence.

L’écoute est le premier pas vers la vision…

ENTRE L’OURS ET LE DRAGON (2)

Mercredi soir, après les répétitions. Un moment tant attendu, et l’un des motifs de mon voyage : enregistrer un disque de yatga à la fois consacré à l’instrument, et une valorisation du rapport entre tradition mongole et modernité. Le yatga, c'est la harpe mongole, que l'on retrouve aussi en Chine, en Corée, jusqu'au japon...

lire plus

ENTRE L’OURS ET LE DRAGON (1)

La petite série d’articles qui va suivre retrace la construction d’un spectacle réalisé en 2011 à Ulaan Baatar par Kilina Crémona et Bayarbaatar Davaasuren (chorégraphes) et votre serviteur (compositeur) pour la commémoration de l’autonomie de la Mongolie déclarée en 1911. J'ai donc écrit ces petits textes il y a déjà dix ans,...

lire plus

AU PAYS DES SEPT SOEURS

Au pays des Sept Sœurs, Saath bhai (des Sept Frères en bengali) ou plus exactement au pays de Turdoides striata, dit encore Cratérope de brousse en français, Jungle babbler en anglais, ou encore et surtout de son cousin proche Turdoides affinis dit encore Cratérope affin en français ou Yellow-billed Babbler en anglais, tous...

lire plus

LE JUSTE TON

Le son n'est qu'une aspiration au silence... L’église du couvent dominicain de la Tourette, construit par Le Corbusier à Eveux en région lyonnaise, passe pour l’une des plus belles caisses de résonnance de toute l’architecture occidentale. Yannis Xenakis, jeune architecte, alors assistant du maître, prévoyait des structures à...

lire plus

LE GRAND RITUEL ACOUSMATIQUE

Une Tour de Babel L’Apocalypse de JeanLe Festival des Détours de Babel, comme l’étaient précédemment les 38èmes Rugissants, représente pour moi la plus belle plateforme d’expérimentations. C’est le grand laboratoire au sein duquel, depuis plus de 30 ans maintenant, j’ai pu élaborer, concevoir, imaginer et mettre en œuvre des...

lire plus

IMMATERIEL

La musique mongole et ses chants, mais aussi la danse, les contes et les nombreuses histoires… tout cela ne pèse pas lourd ! Tout au plus quelques instruments, légers, peu encombrants, de facture robuste et quelques costumes qui se rangent au fond d’un coffre que l’on charge facilement sur le chameau… En fin de compte, voilà...

lire plus

MA VIE AVEC NELSON 9

La veille de mon départ, Nelson avait organisé une petite fête à l’occasion de laquelle je fis la connaissance de sa femme et de certains de ses frères. Du poisson, bien sur, mais aussi de la viande en boulettes et des légumes que nous mangions soit crus, soit très cuits. La mère de Nelson, ce jour-là, avait préparé du pain de...

lire plus

ALLUVIONE in Italiano

Il 4 novembre 1966 avevo 12 anni. I Beatles stavano per pubblicare il loro Sergent Pepper’s e io mi svegliavo piano piano allo stupore del mondo, pur rimanendo ben ancorato a quello dell’infanzia. Ma il 4 novembre 1966 fu inanzittutto il giorno dell’Alluvione a Firenze. Quel giorno il fiume Arno, che corre dalla sua sorgente...

lire plus

ALLUVIONE texte Français

Le 4 novembre 1966, j'avais 12 ans. Les Beatles allaient bientôt sortir Sergent Pepper's et lentement je m'éveillais au monde, sans sortir de l'enfance pour autant. Le 4 Novembre 1966, c'est surtout la date de l'Alluvione à Florence. Ce jour-là, le fleuve Arno, ce torrent qui prend source dans les montagnes du Casentino pour...

lire plus

MA VIE AVEC NELSON 8

A l’aube du troisième jour dans le Delta, je me levais, bien déterminé à mettre en œuvre l’objectif de mon voyage: la prise de son ornithologique. Le soleil était au rendez-vous, accompagné comme chaque jour, d’un vent dont j’étais certain qu’il risquait d’anéantir tous mes efforts. Après avoir ingurgité mon poisson quotidien,...

lire plus